Posts Tagged “scénario”

Disponible aujourd’hui dans les kiosques, le n°4 de Casus Belli contient bel et bien des informations sur Polaris.

Débutons par l’info un peu surfaite. Dans les 1ères pages, on y apprend qu’une salve de publications Polaris va arriver avec la réédition du livre de base, la sortie de Créatures et l’arrivée du Guide Technique en Janvier/Février. Bref passons…
Saison MortePassons au plat de résistance avec l’aide de jeu que Cerbère nous a concocté.

L’histoire et les grandes lignes de la station Vion y sont décrites. La description est nécessairement sommaire mais flexible (forcément). On poursuit par les personnages principaux de ce lieu de perdition pour une équipe d’aventurier. J’ai regretté qu’il n’y ait pas les caractéristiques (ou le niveau des compétences principales suivant leur spécialité) de ces PNJs.

Mais la valeur ajoutée de cette aide de jeu est dans la trame de scénario. Inspiré d’un excellent épisode de Babylon 5 (que je compte rereregarder ce soir), Cerbère livre le fil conducteur d’une aventure one-shot efficace. Rien qu’à la 1ère lecture, l’adaptation par un MJ à n’importe groupe de PJs paraît simple. Je sais par avance que mes joueurs vont apprécier. En clair, Merci Cerbère !

Bon, 5,50 € pour 2 pages et une info, ça peut paraître cher mais je ne suis pas déçu de ma dépense. Comme énoncé plus haut, j’aurai aimé quelques caracs des PNJs et une illustration sympathique en filigrane derrière le titre n’aurait pas été de trop.

Comments 24 commentaires »

Pour une partie/introduction improvisée, j’ai emmené 3 PJs dont 2 nouveaux dans la petite station d’Hecna. Quel scénario vaseux ai-je pondu en 30 minutes chrono ? Pourquoi cette station me direz-vous !

La 1ère raison est que l’un de mes PJs voulait jouer un techno-hybride. Il fallait donc mieux sélectionner les stations hégémoniennes où des THs peuvent être stationnés. D’autre part, un autre PJ était un ex-contrebandier. J’ai donc sélectionné toutes les stations hégémoniennes et frontalières. Hecna, petite station frontalière, se situe entre Keryss et Equinoxe et colle avec mon idée…
Scénario Hecna Araignée

Contexte

Depuis l’ouverture du tunnel Ourgor-Equinoxe, Hecna a vu son traffic maritime diminuer considérablement. L’armée hégémonienne ne maintient plus qu’une présence minimale avec une escouade restreinte et des patrouilles de routine. L’unique noble hégémonien des environs, le Baron Elijah Simon, a pris la main sur cette station qui dépérit à vue d’oeil.

Le PJ Techno-Hybride est l’un des derniers soldats hégémoniens en poste avec une dizaine de collègues. Mon PJ contrebandier a longtemps utilisé cette station comme base arrière pour ses combines trans-frontalières. Le dernier PJ effectue un trajet Keryss-Equinoxe et fait une halte salvatrice dans cet amas de modules. Voilà comment les 3 compères se retrouvent là ;)

Intrigue

Notre cher Baron commence à manquer cruellement de liquidités pour développer (enfin maintenir) Hecna. Sachant que moultes trafiquants utilisent SA station comme plate-forme de transit, il décide de reprendre pour son compte certains trafics et d’éliminer ces concurrents.

Il paie donc Edgar KER 52 745, un petit escroc minable comme homme de main afin de maîtriser le trafic discret de petites armes militaires. Le seul grain de sable est que Malgo Huit Pattes et la confrérie des araignées utilisent le même circuit pour faire sortir du matériel militaires d’Hégémonie et les “enfants” de Malgo. Ces enfants ne sont rien d’autre que des araignées rarissimes provenant de la surface.

Edgar élimine donc, en toute ignorance, un homme de Malgo et prend une caisse contenant l’un des plus beaux spécimens arachnéens. Nos chers pirates doivent intervenir afin de récupérer la caisse dès que possible car l’arachnide ne survit que 2 jours sans oxygène. De plus, le binôme du pirate suivra le code et cherchera à se venger du pauvre Edgar. C’est là que nos PJs rentrent dans le fourbis.

Combat d’arène

A moins d’avoir des PJs bizarres, ils vont probablement aller faire un tour dans l’unique bar correct de la station tenue par Eva WAR 56 453 (comme tout ivrogne qui se respecte). Ils tomberont alors sur un Edgar dépensant un pécule important et qui offre des verres à toute l’assistance. La tenancière de l’établissement pourra indiquer que c’est curieux pour un individu plutôt habitué à mendier pour une bière d’algues.

Vilka, un pirate dont le binôme est mort par la main d’Edgar, suivra ce dernier pour le faire parler dès que l’occasion se présentera. Que les PJs interviennent ou non, les forces de l’ordre viendront les interpeller pendant la courte rixe.

Le Capitaine Dougkar (enfin je crois) interroge sans succès les fauteurs de trouble avant que le Baron n’use de son influence pour que les 2 prisonniers finissent leur conversation dans l’arène de la station. Edgar ayant un taux d’alcoolémie élevé et son adversaire étant manifestement un combattant chevronné et motivé, l’issue du combat sera fatale pour le bouc-émissaire. Le baron espère ainsi éliminer les traces le liant à une contrebande quelconque et amuser la population de la station. (une pierre, deux coups).

Offensive pirate

Après un duel peu épique mais populaire, Vilka sera remis en liberté pour avoir bien combattu. Je vous laisse caler les interventions de vos PJs. Les miens en ont profité pour se faire du pognon ou copiner avec le baron.

Rejoints par des collègues flibustiers, des PJs fouineurs pourront avoir quelques brides des préparatifs de l’offensive pirate. En effet, la situation leur échappe et après la mort d’Edgar, ils n’ont plus de pistes à part la farouche volonté du Baron d’éliminer Edgar. Ils décident donc de reprendre leurs biens avec ou sans le concours des hégémoniens.

Pendant que Vilkar repart dans un transport léger, 2 pirates restent et effectuent une courte action commando sur le poste de garde des docks. Une fois en place, ils pirateront le système informatique de la station pour couper les défenses automatiques. Mes PJs sont intervenus lors des 1ers échanges de projectiles.

Dés de localisation des dégâts

On passe à la partie “Carnage” du scénario. Paniqué par l’attaque, le Capitaine Dougkar s’enfuit comme une crevette devant un requin à plaques. Cela permet aux PJs de faire tout ce qu’ils veulent. Mon TH part dans l’eau se faire quelques plongeurs au corps à corps et voit le contrebandier réquisitionner un chasseur afin de jouer du manche sous l’eau. Pendant ce temps à Vera-Cruz ;) , mon dernier PJ rétablit les défenses et organise une défense après l’arrivée des torpilles d’abordage.

Je laisse à la discrétion de chaque MJ la composition de la flotille pirate afin de présenter une opposition conséquente permettant à tous vos PJs de se défouler allégrement.

Courte Enquête

Pendant l’épisode Boucherie/Charcuterie, les assaillants se sont concentrés sur le module où réside le Baron. Il faudrait des PJs neuneus pour ne pas comprendre que le Baron a mis les pieds dans une situation qui le dépasse. Sans trop se faire prier, les PJs pourront récupérer la marchandise et seront priés de la convoyer jusqu’à Equinoxe pour y être revendu à un intermédiaire.

Notre cher noble hégémonien n’est rien d’autre qu’un peureux qui est bien content de se débarrasser de sa marchandise gênante avant qu’une flotte hégémonienne ne vienne investir la station suite à l’attaque. Pour avoir protégé la station contre les ennemis des patriarches, le TH sera libéré des obligations militaires. Mes PJs ont également utilisé la discrète absence du Capitaine Dougkar pendant les combats pour quitter Hecna sans être fouillé avec le zèle habituel des hégémoniens.

Dis bonjour à Papa

Le trajet Hecna-Equinoxe se fera sans encombres mais les PJs pourront détecter un écho persistant qui les suit. A moins que vos PJs ne soient des donzelles, ils ouvriront la caisse…

L’araignée saute immédiatement du container et va se loger derrière les innombrables tuyaux du submersible. La mygale fait en gros une vingtaine de centimètres et est particulièrement peureuse. Elle ne cherche pas à combattre ou à piquer les individus sauf si elle est acculée. Vous avez déjà vu une araignée qui attaque les gens (à part dans les merdes de M6).

Ne me demandez pas pourquoi mais un PJ a eu une brillante idée. Il a pensé à utiliser la mousse d’urgence permettant de colmater une petite voie d’eau pour emprisonner l’araignée. Voilà comment ruiner un bel épisode de chasse en 3 secondes…

Epilogue à Equinoxe

L’arrivée sur Equinoxe se passe sans encombres. De plus, l’araignée est vivante. L’un de mes PJs utilisent son réseau et apprend que le Baron Simon n’est qu’un pitoyable et décadent profiteur. Ils décident donc logiquement de négocier avec Malgo plutôt que d’honorer leur contrat.

Malgo Huit Pattes les recevra et proposera à chacun une collaboration ultérieure et la vie sauve si son “bébé” lui est rendu. L’épilogue de ce scénario n’est donc simplement constitué que d’une invitation à rajouter Malgo comme contact. Il fallait bien ça pour rencontrer le célèbre technicien-pirate non ?

Comments 3 commentaires »

Après plusieurs sessions en tant que MJ, je suis passé PJ pour une partie placée sous le signe de la détente. Erwan prend donc les commandes pour nous faire vivre une petite escale tranquille dans une station égarée.

Au lieu de procéder à une mise en situation, Erwan décide de procéder directement au combat majeur du scénario puis de faire un flash-back sur le parcours qui nous a amené à ce moment. A peine le temps de se chauffer le poignet… Nous sommes réveillés par un bataillon hégémonien désirant prendre le contrôle de la station et de récupérer le Professeur. Qu’il en soit ainsi, un réveil sans petit déjeuner, c’est honteux, y’a de quoi tirer sans sommation non ?!?
blood
Les combats progressent rapidement et nous sommes vite acculés au dernier module de la station. Là intervient mes premiers jets de dés pourris, un 20 sur un lancer de grenades étourdissantes puis un 17 et un 19 sur des jets d’armes d’épaule. Cela laisse une belle opportunité à un TH Mamba de m’infliger des dégâts. Pendant mon loose-time, Galpa (autre PJ) se la joue «Gimli et les gobelins» et enchaîne les one-shots.

Mon perso finit donc hors combat dans un état pitoyable et j’en profite pour siroter quelques breuvages pendant que Leo backstabe du soldat et que Galpa vide des chargeurs sur un autre TH assommé.

L’ivresse aidant, je remarque le fort accent germanico-hitlérien des commandos hégémoniens que le MJ joue. Si on ajoute à cela, un combat serré au corps à corps qui se finit par un «Tu lui touches… (Jet de dé puis moment de flottement du MJ) … la jambe gauche» et votre serviteur finit dans un fou-rire de 3 bonnes minutes.

Après ces émotions, le MJ entreprend son flash-back. L’introduction est typique de Polaris : découverte d’une station inconnue en voulant échapper à une patrouille hégémonienne. Les modules étant petits, nous nous faisons vite à l’environnement. On sent rapidement qu’on ne peut pas faire de commerce. Après avoir découvert les raisons de l’isolement de cette communauté, nous nous reposons avant d’arriver à notre chère bataille décrite précédemment.

J’aurais tant voulu torturer et interroger un petit officier hégémonien. Mais j’ai pas eu le temps avec la fichue frégate pirate qui a attendu le départ des troupes des patriarches pour venir achever les survivants.
Tunnel après les combatsDécidément, on ne peut pas rester dix minutes tranquilles sur cette station. Avec la fatigue, Leo et moi avons sorti la plus brillante stratégie de la soirée : « Allez ! A 3 PJs, on va se faire une frégate pirate. » Le MJ lâche un sourire et nous colle la trempe que nous avions mérité pour ce superbe mouvement tactique qui a consisté à rentrer dans le tas.

Afin de terminer cette escarmouche, nous procédons à un repli organisé où je ne fais pas de jets pourris (ouais trop cool !!). Les pirates sentant que la prise de la station risque d’aboutir à un bain de sang, ils rompent le combat. Léo et moi étions pourtant bien décidés à étaler les vicaires de ces boucaniers sur les parois des modules mais avec plus qu’un unique chargeur dans mon fusil et plus de charge dans ma dague moléculaire, j’ai abandonné cette idée.

Des fou-rires, du sang et des stratégies vaseuses… C’était donc une excellente soirée. Erwan, on remet ça quand ?

Comments 13 commentaires »

Quelle bonne surprise de trouver un scénario pour le jeu de rôle Polaris 3 dans les Carnets de l’Assemblée n°6 ! Le thème principal de ce numéro est la paranoïa et les auteurs du scénario ont, semble-t-il, été bien inspirés par ce thème.
Les carnets de l'Assemblée n°6
Le scénario se nomme “77 secondes d’apnée ne suffiront pas” et est écrit par Vincent Ziec et Julien de Jaeger.

Une première lecture de ce scénario m’a permis de voir 2 aspects bien ficelés :

  • La tension qui monte crescendo
  • Le système de ticket qui donne une autre dimension à la partie

Scénario : 77 secondes d'apnée ne suffiront pas
Bien que l’introduction tombe un peu du ciel, le reste du scénario est plutôt coordonné et agréable tout comme les motivations des protagonistes. Dès que je le fais jouer, je vous en dis plus…

Ce magazine est disponible dans des points de vente spécialisés et au format électronique.

Comments 13 commentaires »