Je pensais avoir l’attirail complet du parfait fan de Polaris. Ma collection de bouquins et de films me suffisait à inventer des trames de scénario dès que j’en avais besoin. Hier soir, le film Océans m’a rappelé que les profondeurs avaient une population insoupçonnée.
Affiche OcéansTout fan de Polaris qui se respecte doit connaître ses classiques : Abyss, A la poursuite de l’Octobre Rouge, U-571, Blade Runner, U-Boat et j’en passe… Pour ma part, je pratique également la plongée sous-marine. Bref, je pensais qu’un film sur les océans ne pourrait me surprendre.

Désormais, je rajouterai Océans à la liste des films à voir. Peu de messages écolos à deux sous mais des images sous-marines d’un contraste et d’une lumière inouïes. Voilà un film qui met Cousteau au placard. Les séquences avec les baleines à bosse qui semblent danser sont bluffantes.

Oubliez les traditionnelles scènes des requins agressifs. Vous aurez, je l’espère, le souffle coupé lorsqu’un plongeur nage pendant 20 vraies secondes à côté d’un grand requin blanc, comme deux compères qui discutent pendant une promenade.

Une réponse à “Inspiration : Océans”
  1. bubu dit :

    En effet à voir absolument surtout que on a la chance de voir encore ces espèce pour de vrai.

  2.  
Répondre


  • Illustrations

    Silencieux Laboratoire polariscreaturesnb11.jpg Katya Delerik Preview_Univers_Djib_05 01.jpg